Le Refuge - plan du chapiteau

Le refuge

Le projet Le Refuge se décline en 4 pièces distinctes :

– Futiles perspectives, forme in-situ, créée en octobre 2019.

– Rapprochons-nous, forme de 30 min, créée en février 2021.

– Réfugions-nous, forme expérimentale, création en octobre 2022.

– Réfugiez-vous, de / par / pour / avec les habitants du coin.

D’un point de vue général, nous remarquons qu’une des évolutions de nos médias penche de plus en plus vers des propositions interactives, voire participatives. On peut s’en rendre compte en feuilletant les programmes TV par exemple. L’heure est à la VOD, répondre à la demande par la multiplication de l’offre, par une sorte d’illusion du choix. La télé-réalité a, elle aussi, conquit nos écrans et a ouvert la porte à de nouvelles propositions. Les youtubers, les influenceurs, les streamers ont peu à peu envahi notre monde virtuel. Leur poids grossit chaque jour et ils façonnent à leur manière le monde de demain. Dans le domaine du spectacle vivant, nous pouvons questionner aussi la place du spectateur : un spectacle sans public n’est pas un spectacle. Le spectateur est actif, réactif et sensible… Le spectateur fabrique-t-il le spectacle lui aussi ? Mais alors quelle est sa marge de manœuvre ? Ne travaillons-nous pas (tous les corps de métier du spectacle vivant confondus) à l'empêcher de réagir ? Lui donnons-nous l’occasion et les conditions pour qu’il soit actif ? Quels sont ses possibilités, une fois installé dans la salle ?

Sabordage - Les aveugles

Sabordage

Le projet Sabordage se décline en 3 pièces de cirque distinctes :
– Sabordage !, forme de 35 min, créée en janvier 2017.

– Le gros sabordage, forme de 1h15, créée en octobre 2017.

– Tout le monde aime les super-héros, une forme éphémère, créée en juin 2018.

Sabordage n’est l’histoire de personne en particulier. Ni la vôtre, ni la nôtre, ni celle du voisin. C’est l’histoire d’un mensonge fait à l’homme par l’homme : le mirage de son importance, le piège de son existence,l’art de se persuader que sa route ne mène pas à une mort certaine.Un cirque humain où il est question d’équilibres et de situations absurdes, de beauté et d’autodestruction. Dans ce monde aux mauvaises règles du jeu, aucune réponse n’est la bonne.Une fable sans drame, sans catastrophe ni cynisme à la con ; en fait c’est une blague, une farce, une imposture !

Braquemard

Braquemard

Le projet Braquemard se compose de 3 formes :

– Braquemard #1, forme de 30 min, créée en février 2013

– Le braquemard du pendu, forme d’1h, créée en janvier 2014

–  Installations animées – Palais de Tokyo, Magasin de jouets, créée en octobre 2015

1 artiste, 1 technicien, 1 duo. 1 idiot, 1 con, 30 min de silence… ou presque.