Le projet Sabordage

Montage vidéo du premier laboratoire de recherches Sabordage. Janvier 2016 - Théâtre Massalia

Crédit vidéo : Laurent Eisler

Au lendemain d’un premier projet de création (« Le braquemard »), suite à la structuration de la compagnie, après une course de fond courue comme un sprint, on s’est dit qu’il était peut-être temps de prendre le temps.

Le temps de réfléchir, de faire des choix moins liés à l’urgence, de se re-positionner, se re-questionner, de  re-créer... Le temps de penser, de regarder, d’essayer, de s’ennuyer, de douter pour mieux créer.

 

Le temps de prendre le temps, bizarre par les temps qui courent. Quel temps nous reste-t-il en fait ? Est-il vraiment temps de ralentir ? Ou au contraire doit-on sans cesse tendre à rattraper le temps perdu ? Tant il est temps pour nous de disparaître…

L’Homme a-t-il le temps de se sauver de lui-même ?

Le projet Sabordage se décline en 2 pièces de cirque distinctes :

- Une forme courte, Sabordage !, destinée à l’extérieur pour 4 acteurs/acrobates/régisseurs.

- Une forme longue, Le gros sabordage, destinée à la salle avec une équipe élargie tant au niveau des techniciens que du plateau.

Sabordage n’est l’histoire de personne en particulier. Ni la vôtre, ni la nôtre, ni celle du voisin.

C’est l’histoire d’un mensonge fait à l’homme par l’homme : le mirage de son importance, le piège de son existence, l’art de se persuader que sa route ne mène pas à une mort certaine.

Un cirque humain où il est question d’équilibres et de situations absurdes, de beauté et d’autodestruction. Dans ce monde aux mauvaises règles du jeu, aucune réponse n’est la bonne.

Une fable sans drame, sans catastrophe ni cynisme à la con ; en fait c’est une blague, une farce, une imposture !

Coproductions : Théâtre d'Arles - scène conventionnée art et création / nouvelles écritures, Archaos - Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée, La Passerelle - Scène Nationale de Gap, Circa - Pôle National des Arts du Cirque Auch Gers Occitanie, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie - Cirque-Théâtre d’Elbeuf et la Brèche à Cherbourg, Les 3T – Scène Conventionnée de Châtellerault, Théâtre de Jade.

Soutiens : Théâtre Massalia, Citron Jaune - Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public à Port St Louis du Rhône, PôleJeunePublic - Scène conventionnée et Cie Attention Fragile - Ecole Fragile, Karwan.

Sabordage a reçu l’aide du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la DRAC PACA, de la DGCA et du Conseil Départemental des Bouches du Rhône